L’énergie d’impact peut être évacuée si la tête peut continuer à bouger.

La structure de base de la tête humaine peut être grossièrement divisée en trois parties :  le cuir chevelu, le crâne et le cerveau. Le rôle d’un casque de moto est de minimiser et de gérer les impacts au cerveau. Les normes de tests d’impact en laboratoire varient quelque peu, mais, en général, elles définissent tous les niveaux d’absorption de choc. Ces niveaux sont testés en faisant tomber un casque, dans lequel se trouve une forme de tête en acier, depuis une hauteur prédéterminée sur une enclume en acier. Les indicateurs G situés dans la forme de tête mesurent les forces G subies lors de ces impacts de chute afin de vérifier la performance d’absorption d’impact. Des normes telles que la norme Snell définissent les critères de tests suffisamment élevés pour obtenir l’approbation de certification.

 

Lors d’un impact, le casque agit comme un tampon, la coque extérieure déplace l’énergie et la doublure intérieure absorbe l’énergie en s’écrasant, réduisant ainsi la vitesse de l’impact.

SYSTeME D'ECRAN VAS

Système à axe variable

L’examen de la performance de la gestion de l’énergie d’impact de la norme est très différente d’un accident réel qui survient dans un environnement imprévisible et sévère.

 

L’énergie cinétique d’un objet en mouvement s’accroît proportionnellement au carré de la vitesse. Ainsi, un pilote de rue se déplaçant à la vitesse maximale légale peut transporter jusqu’à 10 fois la quantité d’énergie cinétique de la vitesse d’un test de chute. Aucun casque, peu importe sa marque ou son design, n’est supposé gérer de telles énergies.

 

Rester plus rond et plus lisse dans la zone de test.

Ainsi, Arai pense que la performance de « ricochet » est importante pour dévier les énergies tout en maintenant la tête en mouvement. Pour les impacts potentiels dont les énergies sont au-dessus de ces normes, et même au-dessus de ce qu’un casque peut gérer directement, Arai a toujours essayé de faire des casques plus ronds, plus lisses et plus forts au cours de sa longue histoire.

Cependant, même chez Arai, le côté rond et lisse d’un casque n’est pas sans limites en raison des restrictions d’un mécanisme d’écran à pivot simple. La géométrie des systèmes d’écran actuels nécessite un pivot en position haute. Ce point de pivot haut se trouve dans la zone de test de la norme, sur les lignes de démarcation du test dans la zone gauche et droite au niveau des tempes.

 

L’écran est attaché au casque au moyen d’un mécanisme de fixation/pivot. Pour maintenir une transition lisse/fluide entre l’écran et la coque, la zone de la coque où le mécanisme est attaché doit avoir un creux ou un renfoncement. Les systèmes d’écran actuels, dans lesquels une certaine portion du mécanisme se trouve dans la zone de test, empêchent la coque de conserver une surface courbe contiguë et lisse.

 

VAS est un système d’écran tout nouveau dont le mécanisme a été inventé dans le seul but de minimiser cette intrusion de la zone de test, pour permettre que la coque soit plus lisse sur la zone de test au niveau des tempes. La nouvelle forme plus lisse fait partie de la nouvelle génération qui tend à améliorer encore plus la mission d’origine.

 

Grâce à des décennies d’expérience avec des scénarios du monde réel et sur piste, Arai a développé un casque créé à partir de détails qui  fonctionnent entre eux et améliorent la capacité de protection du casque.

 

` ´

© 2017 Arai Helmet (Europe) B.V. - Arai Helmet France official website. All rights reserved • Legal & PrivacyContactPressDealers

 

The Arai limited Warranty and after-sales services are offered exclusively to customers in possession of Arai helmets sold through an authorized Arai retailer. Any Arai helmet offered for sale by a non-authorized dealer (particularly over the Internet) may be counterfeit or may be stolen or defective. Therefore Arai declines all responsibility.